Connaissance du Handicap mental et photo inclusive

Photographe professionnel spécialisé dans le handicap mental

 Autisme, Trisomie, TSA, TED, SWB, Déficiences intellectuelles...

Fort d'une expérience professionnelle de plus de 10 ans auprès de personnes handicapées mentales, j'ai développé un goût particulier pour la relation avec les autres, en particulier avec des personnes différentes. Ma connaissance du milieu associatif en rapport avec le handicap mental, me permet d'être à même d'anticiper vos besoins en visuels pour vos  supports de communication tout en respectant l'approche adaptée requise. Photographe professionnel spécialisé dans le handicap mental et la photo événementielle,  je me défini comme un photographe humaniste avec une démarche inclusive, c'est pourquoi je parle de photographie inclusive.

portrait jeune fille trisomique handicap mental

Mes points fort pour la photo inclusive

  • Photographe officiel de l'AEIM-Adapei54 depuis 2013.
  • Photographe officiel de l'Unapei depuis 2017.
  • Diplômé d'état Aide Médico-Psychologique en 2010.
  • Formation Omega : Gestion et prévention des situations de violence et d’agressivité (2o17).
  • Référent FALC (facile à lire et à comprendre) au Foyer le Toulois de 2016 à 2018.
  • Formation initiale PECS (pictures exchange communication system) en 2017.

Besoin d'un photographe professionnel pour vos photos inclusives ?

Pourquoi faire appel à un photographe professionnel spécialisé dans le handicap mental ?

Le photographe professionnel et la relation humaine

Il ne s'agit pas simplement de faire des photos. Une mauvaise approche peut brusquer, heurter voire mettre en danger.  Certains voudrons se prêter au jeu : dès le début ils seront dans la peau du modèle qui pose devant l'objectif. La séance sera alors ludique et un vrai moment d'échange lors duquel je m'efforcerai de mettre en valeur la personne.  Pour d'autre je ne serai qu'un inconnu qui leur tourne autour en se cachant derrière un objet nouveau. Mon approche prendra alors toute son importance et  je puiserai dans mon expérience auprès d'adultes et d'enfants ayant une déficience intellectuelle.


Le photographe professionnel et la patience

Mon premier objectif est de mettre à l'aise la personne accueillie, je prendrai pour ça le temps nécessaire. En effet, les photos ne pourront être valorisantes que si la personne est en confiance, ne se sent pas menacée, et pour certains cela passe par une phase de découverte plus ou moins longue.  Peu importe donc le temps qu'il me faudra pour obtenir des photos intéressantes et valorisantes. Je veillerai à respecter le rythme de chacun.  Avant toute chose il s'agira donc de nouer une relation de confiance, sécurisée et respectueuse de la personne et de son entourage.


Le photographe professionnel et son expertise

Vous avez l'assurance d'avoir quelqu'un qui connait les différentes déficiences intellectuelles et qui sait adapter sa posture à chaque personne, qu'elle soit mineur ou adulte. Mon diplôme d'AMP et mon expérience professionnelle vous garantissent une expertise aussi bien dans le domaine du handicap que dans celui du monde associatif.  En effet je suis habitué à intervenir aussi bien dans les familles que dans les structures accueillant des personnes handicapées (foyers, MAS, ESAT).


Photo de handicap mental, la presse en parle

La presse évoque régulièrement mon travail auprès de personnes ayant une déficience intellectuelle, principalement en rapport avec des expositions mettant en avant des personnes handicapées mentales.


Ce qu'en dit le président d'une association de parents de personnes handicapées mentales

Remerciements Jeanjean President aeim

Ce qui m'a donné envie de m'intéresser au handicap mental

L'histoire de Robert, adulte handicapé mental

Pour commencer, et pour être tout à fait franc, je n’avais pas de vocation particulière au début. Je suis plutôt tombé dedans par hasard. Bien qu’ayant toujours été attiré par le social et la relation aux autres, j’avais – comme malheureusement beaucoup de personnes – une grande appréhension par rapport aux personnes déficientes intellectuelles.

 

Faisant régulièrement des colonies de vacances en tant qu’animateur, un ami m’a un jour demandé de le dépanner en tant qu’accompagnateur sur un séjour adapté dont il était responsable. Ma curiosité l’a alors emporté sur mon appréhension.

 

Je me souviendrai toujours de Robert, une des personnes accueillies d’une quarantaine d’année, avec une tête énorme, un gros nez rouge qui trônait au milieu de son visage comme une grosse patate et des yeux gris qui semblaient regarder de travers. Du moins c’est comme ça que je le voyais au moment de la rencontre. Au moment de me présenter à l’ensemble du groupe, Robert s’avança vers moi et me fit : « T’as d’beaux yeux ! On s’embrasse ? » et il s’avança vers moi le regard plein de malice et la bouche en cul de poule. Je ne sais pas pourquoi mais ça m’a immédiatement décoincé. J’ai senti le bluff et je lui ai répondu : « Bah oui ! Sur la bouche ? ». Il s’est alors arrêté, s’est mis à rire et m’a dit : « J’t’aime bien toi, t’es un bon. ».

 

 Depuis ce moment-là je vis Robert, une tête ronde avec des joues colorées et marqué par la vie. Je le trouvai beau. C’est lui qui m’a donné envie de m’intéresser aux personnes déficientes intellectuelles car il m’a fait comprendre que la beauté n’était pas figée dans des préceptes prédéfinis mais que c’était avant tout la relation que l’on entretient avec l’autre qui fait surgir la vrai beauté d’une personne. Et sur ce point-là ce sont les personnes déficientes intellectuelles qui ont les plus grands trésors à partager. Il faut juste se donner la peine de les découvrir.


Ce que les clients apprécient

Connaissance du handicap

 

 Plus de 10 ans d'expérience auprès de personnes handicapées mentales

Diplômé AMP

 

Connaissances en FALC et PECS. Sensibilisé aux RBPP de l'Anesm.

 

Approche humaniste

 

Mise en valeur de la personne, patience et capacité d'adaptation.



Ils ont fait appel à DHphoto